… i-Cube is blogging here …

iNNOVATION, iNTELLIGENCE, iNFLUENCE through CONTENT

Longévité des espaces collaboratifs

Notre réflexion sur les espaces collaboratifs s’est récemment concrétisée par l’identification des facteurs clés de succès de l’innovation collaborative. L’objectif du Google Hangouts réalisé le 20 février dernier chez @coworkingmons était d’avoir un retour d’expérience de quelques animateurs (@sandylopes, @AnathalieTM, @manuduv, @anisb, @pfhagermark) d’espaces collaboratifs sur ces facteurs au regard de la réalité de terrain de communautés et d’espaces collaboratifs existants en France, au Grand-Duché de Luxembourg et en Belgique.


Motivation des participants – "61% des participants sont actifs."

Auparavant, il n’existait pas de communauté d’entrepreneurs à Luxembourg : "On a commencé par organiser des meetups de deux heures toutes les six semaines pour cibler des thèmes qu’on pouvait faire avancer via notre communauté. On s’est rendu compte que si nous disposions d’un espace commun pour travailler plus en profondeur sur ces thèmes, cela nous rendrait plus forts. Nous étions une dizaine de personnes au départ et aujourd’hui nous avons un réseau de 80 personnes (@pfhagermark)."

Les entrepreneurs qui participent sont aussi à la recherche d’un espace qui permet d’augmenter les chances de succès de leur projet. "Les porteurs de projets très intangibles (web, services,…) ne trouvaient pas d’interlocuteurs avant l’existence de notre espace de coworking. Nous sommes une plate-forme pour les débutants. Il existe d’autres initiatives pour soutenir l’entrepreneuriat au Luxembourg mais cela concerne les projets plus classiques (Horeca, commerce,…) et plus mûrs. Nous souhaitons être un single point of contact pour les entrepreneurs à Luxembourg (@sandylopes)."

L’hétérogénéité des profils est souvent citée comme facteur favorisant la sérendipité, c’est le cas à Lille : "Comme à Luxembourg nous évitons toute connotation de spécialisation. C’est une caractéristique intéressante car notre communauté qui était très web/graphiste/geek à l’origine s’ouvre à d’autres métiers tels que la consultance et à des métiers plus classiques comme des comptables ou des commerciaux. Après deux ans, il reste 29% d’activités web alors que nous n’étions pas loin de 50% au début. Nous avons aussi été rassurés par le fait que les gens du début sont toujours là. 61% des participants sont actifs. Nous considérons comme actives les personnes qui sont venues travailler dans les 6 derniers mois (@manuduv)." Etant donné qu’il n’y a pas de formule d’abonnement pour l’accès à l’espace de coworking Lille, mais uniquement un système d’achat de journée, c’est un indicateur significatif.

Animation – "Le Hub Bruxelles n’a pas résisté au temps parce que l’espace et l’animation n’étaient pas orientés travail."

Particularité du Hub qui le distingue d’autres espaces de coworking, l’objectif était de créer une communauté de porteurs de projets respectueux de l’environnement et de la société. "Dans cette optique, nous pouvons affirmer que ce projet n’a pas résisté au temps. Et c’est malheureux car selon moi, ce projet aurait pu durer si nous n’avions pas connu cette période qui a engendré un trou financier énorme. L’aspect configuration de l’espace impacte également la satisfaction de ceux qui le fréquentent. Au hub, le focus était plus sur le côté social que sur le côté travail. L’espace de travail était plus humain, alternatif, inspirant, en comparaison avec un espace de travail classique. Par contre, le design ne permettait pas suffisamment d’isoler le bruit (@anisb)."

Le travail collaboratif s’appuie sur un design spécifique de l’espace de travail et sur des valeurs partagées par les participants. "Pour moi, le côté collaboratif n’a pas d’étiquette. Pour favoriser le travail collaboratif, il faut avoir des espaces ouverts mais il faut également que les personnes qui fréquentent ces espaces soient open minded. Sur base de mon expérience chez Accortise, je constate que beaucoup de personnes ne sont pas nécessairement ouvertes à ce type de pratiques. C’est-à-dire parler de leur projet avec d’autres et partager un espace commun. Beaucoup de personnes m’ont par exemple demandé s’il était possible d’avoir des bureaux personnels (@AnathalieTM)."

New World of Work – "Les personnes avec des longs cheveux dans les espaces de coworking, les personnes en cravate et cheveux courts dans les Smart Working Center?"

Un Smart Working Center s’oriente plus vers le télétravail. Le télétravail vise plus les grandes entreprises pour éventuellement délocaliser leur personnel dans des espaces techniquement équipés pour pouvoir les recevoir et contribuer à travailler dans les conditions idéales. "Pour pouvoir fonctionner, un Smart Working Center a besoin de voir plus de grandes organisations délocaliser leurs employés dans ce genre d’espaces de travail. En Wallonie par exemple, l’administration pratique le télétravail mais les employés restent chez eux. Les gens ne comprennent pas toujours que ce soit payant d’occuper un endroit pour travailler ensemble. A ce titre, les moyens à mettre en œuvre pour pouvoir fédérer et amener du monde, animer et proposer des activités tangibles, c’est énorme par rapport au coût et à la rentabilité (@AnathalieTM)."

Bureau portable, contacts réels  – "Mieux que les technologies, les temps informels permettent de partager de l’info"

Le Hub avait une plateforme technologique internationale (NationalField) et un réseau social interne. "C’est vrai que cela marchait bien et cela permettait aussi d’être connectés aux autres hubs au niveau international mais ce n’est pas un outil indispensable. Pour engager les gens et créer des liens, rien n’est plus efficace que les repas en commun (lunch, drink, Pro Action Café, breakfast). Les Pros Action Café permettent d’activer l’intelligence collective autour de thématiques ou de problématiques à soumettre au groupe. Cela peut aussi être le pitching de projets pour chercher des co-fondateurs. Tout cela permet d’engager les gens et donc le côté technologique n’est pas indispensable (@anisb)."

Conclusion

Les technologies permettent d’avoir un bureau portable, le côté cloud d’avoir accès à ses documents où que l’on soit. Un hangout tel que nous l’avons organisé permet d’échanger facilement avec d’autres personnes. Cela rend le bureau classique avec la grosse tour à côté de soi complètement obsolète. Avec un bémol toutefois, le manque d’agilité vis à vis de ces nouveaux usages peut constituer une barrière vers les pratiques d’innovation ouverte pour certains entrepreneurs. Il ne faut donc pas miser uniquement sur les technologies mais sur l’accueil et l’animation.

@leperec – www.i-cube.com

Article publié le 13/03/2013 par Claude Lepère

About these ads

5 commentaires sur “Longévité des espaces collaboratifs

  1. blog mode
    avril 17, 2013

    Hello! les visuels sont sympas sur ton blog! ils viennent de toi ou tu les trouves sur le net?? au plaisir de te lire ++ Slevin

    • iqbe
      avril 28, 2013

      Dans cet article, ils sont générés via soundcloud et twitter. Par contre le photo montage que nous avons réalisé illustre le hangout tel que nous apparaissions à l’écran au moment des échanges. Pour les autres articles, ça dépend des cas mais c’est vrai que nous y attachons une attention particulière. Merci pour ton commentaire, come back! Claude

  2. blog de geek
    mai 10, 2013

    Tip top ton blog! j’ai récemment lancé le mien, n’hésites pas à venir y faire un tour! ++ Julian

  3. Ping : Longévité des espaces collaborati...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mars 13, 2013 par , et est taguée , , , , , , , .
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 361 followers

%d bloggers like this: